Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Lina Carmen
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman

Rechercher

Catégories

9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 21:33

les-ames-vagabondes.jpgLa terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-il la sauver ?

 

Un fantastique roman de science fiction ! Des extraterrestres, appelés "les âmes", ont pris le contrôle de la terre en s'implantant dans les humains à la manière des goa'ulds dans Stargate. Sauf que les âmes ne rêvent pas de domination comme les goa'ulds. Au contraire, elles ne sont pas si méchantes. Elles sont justes persuadées qu'elles se débrouilleront mieux que les humains pour prendre soin de l'humanité et de la planète. Oui, mais tous les humains ne se laissent pas faire.

 

Quand l'âme Vagabonde va prendre possession de Melanie, elle va rencontrer une résistance qu'elle n'avait jamais connu dans ses sept précédentes vies extraterrestres. Elle avait vécu sept cycles entiers sur des planètes différentes, dans des créatures exceptionnelles. Mais elle n'avait jamais connu un corps qui se rebelle contre elle. Elle n'avait jamais connu des sensations aussi fortes que les émotions des humains : colère, jalousie, accès de violence... et surtout l'amour. Car Melanie se bat pour retrouver deux personnes qui lui tiennent à coeur. S'ensuit une série d'aventures et de rebondissements qui nous laissent en haleine jusqu'à la fin.

 

Malgré  ses 829 pages, je n'ai pas réussi à décrocher ! Pendant trois jours, je n'ai fait que manger rapidement tout en pensant au roman, travailler un peu tout en pensant au roman, et dormant peu tout en pensant au roman ! ça faisait longtemps qu'une lecture ne m'avait pris autant d'attention. Bravo Stephenie Meyer ! Je ne suis pas fan de Twilight (les suceurs de sang me répugnent) mais "les âmes vagabondes", j'ai adoré !

 

Les personnages sont vraiment attachants. On suit leur progression avec délice grâce à une écriture précise et descriptive. Ils évoluent doucement, avec beaucoup de réalisme. D'ailleurs, certains n'évoluent pas du tout. Comme dans la réalité ! On suit aussi deux belles histoires d'amour. 

 écrit en dédicace : "A ma mère, Candy, qui m'a appris que dans chaque histoire, c'est toujours l'histoire d'amour le plus important".

Elle aime les histoires d'amour Stephenie ! Elle montre aussi que les humains sont des êtres à part. Ils sont peut-être capables du pire, oui, mais aussi du meilleur. Leurs émotions les gouvernent, mais ils vivent intensément. Ce côté des humains va fasciner quelques âmes qui considéreront la terre comme leur patrie.

 

Je n'ai qu'une chose à vous conseiller, lisez-le !

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans Lecture
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 18:38

asimov.gif

 

Afin d'améliorer ma culture en litterature, je me suis plongée dans l'univers d'Isaac Asimov. J'ai trouvé à la bibliothèque "le grand livre des robots". Une anthologie qui regroupe toutes les nouvelles sur les robots d'Isaac Asimov.

 

Asimov-bis.jpg

 

J'ai donc décidé d'écrire le résumé des nouvelles les plus intéressantes et d'en donner mes impressions.

 

Vous retrouverez ainsi régulièrement des pages sur ce fabuleux auteur. Voici d'ailleurs quelques réflexions sur la nouvelle : "Sally".

Essayez de deviner qui est Sally..

.Pour lire mon article, cliquez ici ! Pour lire la bibliographie d'Asimov sur wikipédia, cliquez ici ! 

 

Asimov y est décrit comme un personnage à l'ego très développé. C'est tout à fait exact ! Dans "le grand livre des robots", il fait différents commentaires.

En voici quelques uns : "En utilisant le mot "robotique" pour décrire l'étude des robots, j'avais créé sans le savoir un nouveau terme (dans "Cercle vicieux", publié en 1942). Le mot est maintenant passé dans le langage courant. Des journaux et des livres s'en servent dans leurs titres, et l'on se souvient généralement que j'en suis l'inventeur. Et n'allez pas croire que je n'en tire pas une fierté légitime : les gens qui ont créé un vocable scientifique usité ne sont pas légion, et bien qu'ayant agi inconsciemment je n'ai aucune intention de laisser sombrer dans l'oubli cette anecdote !"

 

Ou : "Comment sont nés ces robots bien réels ? La source de création la plus importante est une entreprise appelée Unimation Inc., à Danbury, dans le connecticut. La firme est la première productrice des robots industriels du globe (...) Elle est dirigée par Joseph F. Engelberger, (...). Mais comment donc cet homme en est-il venu à se passionner pour un tel sujet ? Si on en croit ses propres déclarations, il commença à s'intéresser aux robots dans les années 40, alors qu'il étudiait la physique à l'université de Columbia et lisait les histoires de robots écrites par son condisciple de Columbia, un certain Isaac Asimov. Dieu tout-puissant !"

 

De tels commentaires de l'auteur émaillent "le grand livre des robots". Je ne vais pas m'ennuyer ! Bon, je continue ma lecture, et je vous fais rapidement de nouveaux commentaires !

 

A bientôt

 

Lina Carmen

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans Lecture
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 19:30

brussolo.jpg

 

J'ai emprunté une tonne de livres à la bibliothéque pour cet été. Je vous recommande particulièrement un titre de Serge Brussolo : "Les semeurs d'abîmes."

 

Voici le résumé : "Une nouvelle mode fait fureur chez les jeunes branchés : le tatouage mobile ! Il s'agit de dessins exécutés avec une encre au pouvoir mystérieux, et qui se promènent sur la peau de leur propriétaire en un ballet incessant !

L'engouement se transforme en hystérie, tout le monde veut agrémenter son corps de dessins animés. Les tatoueurs travaillent désormais nuit et jour.

Mais les choses se compliquent lorsqu'on découvre que les fameuses illustrations ont tendance à trouer la peau de ceux qui les portent.

Une enquête va montrer que l'encre en question provient en réalité des sécrétions épidermiques d'une peuplade de mutants qui l'utilise, elle, comme moyen de défense, à la façon des suintements urticants en usage chez certains batraciens. Dès lors s'engage une course contre la montre pour trouver un antidote, car, entre temps, la moitié de la population s'est fait tatouer pour obéir au diktat de la mode !"

 

Bien entendu, si je vous en parle, c'est que j'ai adoré ! J'ai beaucoup aimé l'idée des tatouages mobiles. Vraiment l'imagination de Brussolo est infini. Ce roman en regorge ! Je ne vous dis pas tout, je vous conseille de vous précipiter à la bibliothéque pour le savourer...

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans Lecture
commenter cet article