Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Lina Carmen
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman

Rechercher

Catégories

24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 21:00

Voici un des contes de mon recueil. D'ailleurs, il faudra que je lui trouve un nom à ce recueil ! J'en posterai d'autres dans les prochaines semaines. Bonne lecture !

 

C’est l’histoire d’un roi qui avait de nombreux serviteurs. Il gouvernait sur son royaume sans trop se préoccuper de ce qui se passait au dehors. Il n’était ni le pire, ni le meilleur des rois. C’était un roi comme un autre. Il en faut bien un ! Un jour, un homme venu de loin, demanda à s’entretenir  avec lui.

 

« Majesté ! J’ai pour vous une offre exceptionnelle qui va vous époustoufler ! Quelque chose que vous n’avez jamais vu et que personne dans votre royaume n’aura ! »

Après cette longue introduction, le roi était impatient de connaître cet objet exceptionnel. Le représentant, car c’est ainsi qu’on l’appelait, sortit une grosse machine.

« Voici une boîte à image ! La télévision ! Vous appuyez sur ce bouton et le monde est à vous ! Vous obtenez des images du monde entier ! »

 

Impressionné, le roi le couvrit d’or et installa la télévision au palais. Dés qu’elle fut branchée, il s’installa dans un fauteuil moelleux et l’alluma.

 

« Avec le shampooing Tout Propre retrouvez toute la brillance des cheveux bien propre ! »

 

De beaux jeunes gens aux cheveux magnifiques passaient sur le petit écran. Le roi écarquilla les yeux et fit venir ses serviteurs.

 

« Je veux le shampooing Tout Propre ! Commandez-moi cinq cent shampooings ! »

 

Les conseillers, obéissants, firent des pieds et des mains pour trouver ce shampooing. Deux jours plus tard, le roi était en possession de shampooings pour le reste de sa vie. Puis, le roi vit une autre publicité, cette fois pour des yaourts et il en voulu aussi ! Ensuite, ce fut du dentifrice, une voiture, un portable, des biscuits, et j’en passe ! A chaque fois qu’il allumait la télévision, il tombait sur une publicité et voulait immédiatement ce qu’il voyait.

 

Puis, un jour, en l’allumant, ce ne fut pas une publicité, mais les informations.

 

« Il a été révélé par une étude rigoureuse que ceux qui ont les yeux bleus sont bêtes et méchants. D’ailleurs, dans un magasin de fruits et légumes, l’un d ‘entre eux a réussi à faire tomber l’étalage ! »

 

Le roi était abasourdi ! Il ne le savait pas ! Aussitôt, il appela tout ses serviteurs. Il les fit s’aligner et les regarda un par un, dans les yeux. A tous ceux qui avaient les yeux bleus, il leur dit de faire un pas en arrière. Après les avoir inspectés, il déclara :

 

« Tous ceux qui ont les yeux bleus, vous êtes virés ! »

 

Les serviteurs se regardèrent, sans comprendre, mais comme un ordre est un ordre, ils obéirent. Ensuite, le roi ordonna que toutes personnes possédant les yeux bleus, quitte son royaume. Une foule nombreuse s’exila. Le roi ne s’imaginait pas qu’il y avait autant de personnes dangereuses ! Il échappait au pire. Heureusement, il avait sa télévision, avec elle il était mis au courant. Quelle chance !

 

Mais un autre jour, il apprit que c’était les cordonniers les plus dangereux car on les soupçonnait de laisser la pointe du clou dépasser, pour blesser volontairement d’honnêtes gens. Le roi s’empressa de faire interdire les cordonniers et ils partirent, emportant leur savoir faire. Depuis, tout le monde marche à pied nu ou avec des chaussures aux semelles déclouées.

 

Plus tard, la télévision l’avertit que ceux qui avaient l’habitude de prier chaque jour étaient en fait des révolutionnaires qui se réunissaient en cachette pour comploter contre la royauté. Immédiatement, il interdit la prière, quelle qu’elle soit. Beaucoup fuirent le royaume à la suite de cette décision.

 

Un jour, il vit une nouvelle publicité pour une boisson pétillante. Alors, il fit sonner la cloche pour appeler ses serviteurs. Il sonna, sonna et sonna. Personne ne vint. Il parcourra le palais de long en large mais il ne trouva personne.

 

« Où sont-ils ? » cria-t-il de rage.

 

Il sortit sur son balcon et regarda son royaume. Tout était désert, il n’y avait pas un bruit. Seul le vent soulevait quelques papiers ça et là... Il était seul. Voilà où son état d’abrutissement l’avait amené : il avait chassé tout le monde. Loin de s’en désoler, il souleva les épaules d’un air indifférent et s’assit devant sa meilleure amie. D’ailleurs un feuilleton commençait.

 

— Oh mon amour ! Pourquoi m’as tu trompé avec Karen ? Ne t’ai-je pas tout donné ?

 

— Jennifer, tu sais combien je t’aime, mais tu m’as menti en me cachant que tu avais eu un fils avec Brandon. 

 

Les yeux écarquillés, rivés sur l’écran, le roi ne voyez plus rien d’autre. Depuis, si vous passez par là, vous pouvez apercevoir, dans ce royaume désolé, un vieux palais sale et mal entretenu d’où émane une lumière difforme et bleuâtre. Si vous entrez dans cette pièce, vous verrez un vieux roi, assis dans un fauteuil, regardant la télévision, des tas de cartons autour de lui remplis de nourriture, boissons, savons, et autres babioles. Surtout ne faites pas bruit, vous le dérangerez.

 

De Lina Carmen

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans conte
commenter cet article