Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Profil

  • Lina Carmen
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman

Rechercher

Catégories

/ / /

Vous avez certainement vu le film : "la guerre des mondes".

 

 

 

Mais combien d'entre nous savions qu'il était tiré d'un ouvrage de Wells ? En tout cas, je n'en savais rien avant d'acheter ce livre qui regroupe les plus grands chefs d'oeuvres de Wells. Et oh ! surprise, la guerre des mondes en faisait partie.

 

J'ai donc pu faire une comparaison entre le film et le livre, bien que d'habitude, je préfére lire le livre avant de voir le film. Mais bon, il était trop tard.

 

Il faut d'abord rappeler que Wells est un auteur de la fin du 19ème siècle, début 20ème. "La guerre des mondes" de Wells se passe donc à la même époque et bien entendue, en Angleterre, près de Londres.

 

Le film, par contre, se situe au début du 21ème siècle, et aux Etats-Unis, près de New York.

 

Comme souvent, Wells raconte son histoire à la première personne du singulier. Notre auteur explique donc comment des énormes cylindres sont tombés du ciel. Ils pensaient tout d'abord que c'était des astéroïdes, jusqu'à ce qu'ils se mettent à bouger...

 

Première différence avec le film. Les tripodes sont enterrés dans le sol depuis des siècles et c'est un orage électromagnétique qui amène les extra-terrestres dans leurs machines.

 

  HGWells3

 

Dans le roman de Wells, les martiens lancent un rayon ardent qui détruit les humains, tout comme dans le film. Ils avancent vers Londres en détruisant tout sur leur passage.

 

Dans le film, Tom Cruise incarne Ray, le héro qui fait tout pour protéger sa fille de 10 ans, Rachel. Son fils Robbie, l'abandonne pour rejoindre l'armée, désireux de se battre contre l'envahisseur.

 

Dans le roman, le narrateur décide de sauver son argenterie et sa femme. Il loue un dog-cart et part à Leatherhead, chez des cousins. Mais il revient chez lui, seul, afin de ramener le dog-cart qu'il avait loué à un hôtelier. C'est là que les ennuies commencent, car les tripodes entament leur marche vers Londres.

 

Il va ainsi vivre une aventure bien mouvementée, rencontrant diverses personnes sur son chemin, notamment un vicaire. Ce dernier, choqué par l'attaque des martiens est persuadé qu'il s'agit d'une punition divine. J'aime beaucoup cette réplique du narrateur au vicaire :

 

"Soyez un homme. La peur vous a fait perdre la boussole. A quoi sert la religion si elle n'est d'aucun secours quand viennent les calamités ? Pensez un peu à ce que les tremblements de terre, les inondations, les guerres et les volcans ont fait aux hommes jusqu'à présent. Pourquoi voudriez-vous que Dieu eût épargné Weybridge ?... il n'est pas agent d'assurances."

 

C'est avec ce vicaire qu'il va se retrouver enfermé dans une cuisine, avec les martiens autour d'eux. Il a ainsi le loisir de les observer et de découvrir l'horreur : ils se nourissent du sang des humains. Non comme les vampires, car ils se l'injectent directement dans leurs veines :

 

"A cela se bornait l'ensemble des organes d'un Martien. Aussi étrange que cela puisse paraître à un être humain, tout le complexe digestif, qui constitue la plus grande partie de notre corps, n'existait pas chez les Martiens. Ils étaient des têtes, rien que des têtes. Dépourvus d'entrailles, ils ne mangeaient pas et digéraient encore moins. Au lieu de cela, ils prenaient le sang frais d'autres créatures vivantes et se l'injectaient dans leurs propres veines."

 

Bouh ! ça fait froid dans le dos...

 

Les martiens du film sont un peu différent :

 

warwor10.jpg

 

 

Il n'est vraiment pas beau...

 

De plus, il n'est pas précisé, dans le film, qu'ils se nourissent du sang des humains, mais plutôt qu'ils le déversent sur le sol. On comprend pas pourquoi...

 

Dans le roman, il est précisé qu'une plante rouge, venant de mars, se propagent partout sur terre.

 

Le narrateur raconte donc, comment il reste des semaines entières enfermé avec un vicaire fou qui parle de fin du monde. Et comme dans le film, il est bien obligé de mettre fin à ses jérémiades...

 

Au final, après de nombreuses péripéties, il essaie de rentrer chez lui et se rend compte que les tripodes et les martiens meurent à cause d'une bactérie :

 

"tués par les bacilles des contagions et des putréfactions, contre lesquels leurs systèmes n'étaient pas préparés..."

 

La fin est assez identique au film, il retrouve sa femme, tout le monde est sain et sauf !

 

A lire aussi : La machine à explorer le temps. 

Une histoire des temps à venir. 

Les premiers hommes dans la lune. 

L'île du docteur Moreau 

L'homme invisible.

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by