Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Lina Carmen
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman

Rechercher

Catégories

1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 20:57

     Je viens de relire avec plaisir ce roman fantastique de mon auteur préféré : Gaston Leroux. D'ailleurs, dans quelques temps, j'écrirai une petite bibliographie le concernant.

C'est donc avec délice que je me suis plongée dans l'écriture mystérieuse de Leroux. Décidément, j'ai une prédilection pour les écrivain du début du XXème siécle !

J'ai déjà eu l'occasion de parler de Wells et de sa manière d'écrire. Je retrouve un peu ce style dans l'écriture de Leroux mais avec un peu plus d'humour et de désinvolture.

En tant que reporter romancier, il se fait un devoir de nous expliquer dans les moindres détails les recherches qu'il a faites concernant ce fantôme tant redouté. Il nous fournit d'ailleurs de nombreux témoignages qu'il a lui même récolté auprès de quelques protagonistes de cette curieuse affaire.

Je trouve cette manière d'écrire très amusante ! Bien entendu, on ne s'y trompe pas, même si on sait que Leroux était un journaliste international, ce n'est qu'une histoire romancée et rien d'autre !

Je l'imagine très bien, entendant un jour cette rumeur concernant un fantôme qui terrorise les petits rats de l'opéra Garnier.

"Tiens ! s'est-il peut-être dit, une idée à creuser. Et si j'allais y jeter un oeil ?"

Et le voici, déambulant dans les couloirs de ce formidable opéra. Tout ces couloirs, ces portes et ces trappes nourrissent son imagination. Et pourquoi pas un faux fantôme qui connaît parfaitement tous les recoins et qui se moque de tout le monde ?

(J'aimerai beaucoup visiter moi aussi l'opéra Garnier...)

Se monte alors dans sa tête un personnage atypique, difforme depuis la naissance qui souffre de n'avoir jamais été aimé.

Quand on y réfléchit, le personnage d'Erik est d'une grande profondeur. Leroux lui a prêté un passé de prestidigitateur dans la cour royale de Perse, auprès d'une jeune sultane. Il aurait appris tous ses tours lors de voyages itinérants. Au départ comme monstre de foire, puis, comme magicien.Il est aussi ventriloque, musicien de génie et un chanteur hors pair ! Il avait tou pour plaire, sauf le visage.

Ce monstre est si hideux que même sa propre mère n'a jamais voulu le prendre dans ses bras. Ce manque d'affection le rendra profondément égocentrique et misérable. Il n'a aucune considération pour la vie humaine et tue avec une facilité déconcertante.

Il y a eu de nombreuses adaptations cinématographiques de ce roman. Je ne m'y suis pas trop penchée. Mais le peu que j'ai pu voir m'a déplu. Les réalisateurs misent tout sur le fantastique. Pourtant, ce n'est pas  l'atmosphère que dégage le roman. Il n'y a pas d'horreur, juste du mystère et puis d'un coup, le rideau se lève et Leroux nous donne la réponse à l'énigme !

Je suis convaincue que Leroux était un amoureux du mystère. Son passe temps favori, c'était icertainement maginer des énigmes de petits détails observables autour de lui.

"Mais qui est donc cet homme élégant qui parle à voix basse au boucher ? C'est inhabituel, ça cache quelque chose..."

Un rien pouvait l'inspirer pour une histoire rocambolesque. Pour moi, Gaston Leroux, c'est le roi du mystère !

 

 

 

 Fantomeopera.jpg

 

fantome-opera1.jpgfantome-opera-copie-1.jpgfantome-opera.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

phantom 19/02/2012 13:44

mais, je poursuis, savez vous qu'une suite a été faite? "love never dies", tres belle suite encore d'andrew lord weber. tournée mondiale.
à bientôt

Lina Carmen 22/02/2012 11:27



Bonjour, non je ne connais pas de suite mais en réalité Gaston Leroux n'a pas écrit de suite à ce roman. Et puis il faut savoir que Gaston Leroux est un auteur français, il a écrit "le fantôme de
l'opéra" en français, je n'aime pas trop les titres en anglais qui s'approprie une oeuvre française. J'aurais aimé que ce soit tourné en français, à l'image du roman. J'aime quand on garde les
langues d'origine et je préfére les films sous-titrés plutôt que les doublages qui dénaturent le jeu de l'acteur. D'ailleurs bien souvent le sens n'est pas toujours bien retranscrit dans la
traduction quand on connait un peu l'anglais par exemple.


Merci pour votre visite !


Lina



phantom 19/02/2012 13:39

bonjour, je m'immisce dans les meandres de ce texte car, moi, aussi j'adore le phantom of the opera. meme si la comedie mucale ne va pas dans le meme sens.
merci pour ce texte et bien à vous
phantom

Caliope 06/02/2012 00:27

Salut Lina, je possède le livre mais je ne l'ai jamais ouvert. Peut-être qu'un jour... Mais, je suis fascinée par le film avec Gerard Butler. je ne peux pas dire s'il s'agit d'une magnifique
adaptation n'ayant pas lu le livre. En tout cas, un très beau film. Et pour arriver jusqu'à lui, j'en ai vu des versions du Fantôme de l'Opéra. C'est la plus belle que j'ai vu ;-)

Lina Carmen 08/02/2012 21:12



Tout le monde me parle de cette version, il faut que je la voie !



Xian Moriarty 04/02/2012 09:21

Si jamais tu mets la main sur le film que je te conseille, regarde le bien en VO !! La VF est un massacre !!

Xian Moriarty 03/02/2012 15:19

Tu as vu la dernière adaptation avec Gérard Butler en phantom (pardon pour l'anglicisme) ? Je la trouve pas mal...La version de la Hammerfilm n'est pas mauvaise non plus.
Mais il me semble qu'il n'existe pas vraiment d'adaptation fidèle du roman. Le persan n'est jamais là, le frère de raoul de Chagny non plus (j'ai lu le livre il y a longtemps, je me souviens plus
de tout). D'ailleurs, j'avais adoré que Raoul fasse un peu "tapette" qui va pleurer dans les jupes de son frère !

Un super livre, ça c'est sur !

Lina Carmen 03/02/2012 22:01



Non, je n'ai pas vu ! Mais si tu me la conseille, je vais essayer de la trouver pour le visionner.


C'est vrai que Raoul est l'opposé du héro dans le roman ! Animé de bons sentiments mais tellement froussard !