Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Lina Carmen
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman

Rechercher

Catégories

10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 13:41

Frais, emplis d'humour, de tendresse, de descriptions justes, traitant de sujets actuels, ce roman jeunesse se lit avec plaisir, surtout pour les grands ! J'ai eu un vrai coup de coeur et j'aimerai vous faire partager mes passages préférés.

Tout d'abord, je vous retranscris le quatrième de couverture :

"Courant parmi les branches, épuisé, les pieds en sang, Tobie fuit, traqué par les siens... Tobie Lolnesse ne mesure pas plus d'un millimètre et demi. Son peuple habite legrand chêne depuis la nuit des temps. Parce que son père a refusé de livrer le secret d'une invention révolutionnnaire, sa famille a été exilée, emprisonnée. Seul Tobie a pu s'échapper. Mais pour combien de temps ?"

Afin de vous mettre l'eau à la bouche, voici un extrait : 

"Car Mme Alnorell, la grand-mère de Tobie, était triste et mauvaise comme une araignée du matin. N'ayant pas fait le bonheur de son mari ni de sa fille, elle fit celui de son argentier, M. Peloux, puisqu'elle cessa d'un seul coup les dépenses de sa maison et qu'une fortune immense commença à s'entasser autour d'elle. M. Peloux voyait arriver tous les jours les revenus des plantations de la famille et des autres affaires Alnorell, sans que jamais un sou sorte de ses caisses. 

Mme Alnorell aimait tant l'argent qu'elle avait oublié à quoi il servait. Comme un enfant qui collectionne sous son lit des bonbons à la sève. Sauf que l'enfant se réveille un matin sur un tas de sève moisie, alors que l'argent de Mme Alnorell ne moisissait pas. Celle qui moisissait, c'était Mme Alnorell elle-même. Elle était devenue presque verte, et ses sentiments ne paraissaient plus très frais non plus." 

"Zef Clarac était devenu notaire par erreur. Une bête histoire de pancarte mal gravée par un artisan. Il avait commandé une plaque avec les mots "essuyez vos pieds", et il avait reçu une belle plaque "notaire" qu'il accrocha au-dessus de sa porte. C'était plus court, mais aussi efficace pour garder une maison propre.

Ses amis l'appelèrent d'abord maître Clarac en rigolant, mais quelques passants vinrent toquer à sa porte. Il leur répondit poliment. Et comme les passants étaient plutôt des passantes, il devint un notaire réputé dans l'arbre."

"Physiquement, ce n'était pas ça.

N'importe quelle femme pas trop malsaine aurait préféré une longue valse corps à corps avec une larve de cloporte, plutôt que de serrer la main de Zef Clarac. Il ressemblait à... rien de précis... Eventuellement à un vieux fromage, en moins tonique.

Zef était d'une laideur rare. De très haut niveau. S'il avait existé des concours de laideur, il croulerait sous les médailles.

(...) Maïa allait détourner discrétement le regard pour ne pas être malade, mais Zef Clarac dit trois mots en ouvrant les bras :

— Je vous attendais.

Et le champignon décomposé se transforma en prince charmant. Quand il s'animait, Zef devenait un demi-dieu. Il se déageait de cet homme toute la chaleur, la générosité, la pétillance qu'on peut rêver chez quelqu'un.

(...) Zef Clarac sourit à son tour. Ce n'était pas non plus un sourire de midinette. Ses dents étaient jetées comme une poignée de grains de semoule, au hasard sur la gencive. Mais la transparence des yeux de Zef permettait de voir son âme qui riait avec lui."

Vous pouvez aussi retrouver de magnifiques illustrations sur ce site : cliquez ici d'Eloïse Scherrer.

Je vous souhaite de vous plonger dans ce roman et d'y trouver autant de plaisir que moi !

Bonne lecture

Lina

tobie1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans Lecture
commenter cet article

commentaires