Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Lina Carmen
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman

Rechercher

Catégories

3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 19:51

En me baladant à travers les étagères de la bibliothèque municipale, je suis tombée sur un livre fabuleux sur les hérissons. J'ai appris des tas de choses et j'aimerai vous les communiquer grâce à cet article. Le livre est édité chez les éditions De Vecchi et a été écrit par Marie-Sophie Germain, journaliste et auteur spécialisée en zoologie et nouveaux animaux de compagnie. livre-herisson.jpgLes photos sont magnifiques !

Il y a donc des choses importantes à savoir sur les hérissons. Tout d'abord, c'est un animal en voie de disparition. Les raisons ? A cause de l'activité humaine bien sûr ! "Les principales causes de mortalité sont les empoisonnements aux pesticides ou produits chimiques (26% des cas), les accidents de la route (24% des cas) et le parasitisme (18% des cas)."

(Les phrases entre guillemet sont tirées directement du livre).

Il est vrai qu'à la campagne, nous trouvons beaucoup de hérissons écrasés en ce moment. En fait, les hérissons se déplacent beaucoup pour trouver de nouveaux territoires et rencontrer leurs congénères, surtout à la période des amours. Malheureusement, il ne peut pas éviter les voitures. De plus, les routes l'attirent car elles sont faciles à traverser, c'est tout plat ! Et il est un peu paresseux. Alors surtout, si vous voyez un hérisson en train de traverser la route, arrêtez vous et aidez le. Je l'ai déjà fait, il se met en boule et en réalité, les piquants ne piquent pas. C'est le meilleur moyen d'éviter qu'il se fasse massacrer par une autre voiture ! Il faut savoir que le hérisson est un animal protégé.

"Sa détention et sa sauvegarde sont soumises à des autorisations spéciales (certificat de capacité).  Pour résumer et simplifier, on peut retenir que, sur tout le territoire, sont strictement interdits :

- la destruction ou l'enlèvement des nids

- la mutilation

- la capture

- la perturbation intentionnelle

- l'enlèvement d'animaux vivants ou morts

- la naturalisation

- le transport

- la détention

- la mise en vente ou l'achat de hérissons, morts ou vivants.

Tout contrevenant risque 6 mois d'emprisonnement et 9000 euros d'amende."

 

En lisant ce livre, j'ai aussi appris que notre jardin pouvait-être dangereux pour le hérisson ! Je vous recopie ici les conseils pour un jardin accueillant.

 

"Les 10 conseils d'Anne Burban pour un jardin idéal.

 

Tout le monde peut aider le hérisson avec des moyens simples. en effet, notre petit ami aime les coins sauvages. Aménagez votre jardin de la façon suivante :

 

1. N'utilisez pas de pesticide.

2. Aménagez un petit coin du jardin avec des vieilles branches, des haies naturelles, des feuilles sèches et du compost. Soyez très vigilant si vous brûlez des feuilles ou si vous bougez un tas d'herbes.

3. Attention aux piscines, mares, étendues d'eau. Équipez-les d'une planche inclinée en bois rugueux ou d'un petit mur en grillage à poulet dans un coin pour qu'ils puissent remonter. Idem pour une piscine vide.

4. Ne mettez jamais de filet de protection pour potager. Ce sont des pièges mortels. Munissez les soupiraux d'un petit grillage (notre ami est parfois très distrait et peut tomber dedans).

5. Soyez extrêmement prudent avant de tondre votre pelouse ou tailler vos haies.

6. Ne laisser pas traîner des boîtes vides, des vieux bouts de tuyau, des pots de yaourt ou des anneaux de porte-clefs : les bébés hérissons ont la fâcheuse manie de mettre leur nez partout.

7. Laissez toujours des gamelles d'eau. Vous pouvez également, en période de sécheresse ou en hiver, aider un hérisson en donnant de la pâtée à chien ou chats, ou des croquettes.

8. Faites en sorte que votre jardin soit équipé de deux ouvertures minimum de 10 cm sur 10 cm pour permettre aux hérissons de se promener la nuit de jardins en jardins. S'ils ont le gîte et le couvert chez vous, il y a de grandes chances qu'ils reviennent lors de leurs escapades nocturnes.

9. Préférez certains type d'arbres ou d'arbustes : haie naturelle, aubépine, prunelier, troène, sureau... Tous ces buissons deviennent facilement le refuge des hérissons, ainsi que des passereaux, papillons ou coléoptères menacés de disparition.

10. Confectionnez un abri en plaçant à même le sol deux caisses en bois ou en polystyrène de 50 cm sur 50 cm. Remplissez-en une de paille ou defeuilles mortes en la mettant à l'abri du vent, et servez-vous de l'autre caisse comme garde-manger (croquettes ou pâtée à chat). Creusez un trou de 12cm de diamètre et glissez-y un tuyau en plastique d'une longueur de 30 cm de long : ce petit corridor permettra d'éviter que les chats ne viennent piller la cuisine de notre petit ami (ces derniers n'iront pas ramper dans le tuyau), sauf cas exceptionnels."

 

Et surtout, si vous commencez à nourrir un hérisson, continuez, surtout à l'automne car il doit s'engraisser pour hiberner. S'il a pris l'habitude de manger chez vous mais qu'à cette période vous êtes en vacances, ce peut-être tragique pour lui !

 

Ensuite, on retrouve dans ce livre quelques conseils qui m'ont plu et que je vous retranscris ici.

 

"Contrairement à certaines croyances, le hérisson est incapable de gober ou de croquer des oeufs de poule, car sa gueule est trop petite pour pouvoir en saisir un !"

 

"Le hérisson en quelques mots :

Il est solitaire.

Il est nocturne.

C'est un insectivore à tendance omnivore.

Il parcourt de grands territoires.

Il a besoin de terrains avec des arbres feuillus.

Il est partiellement territorial.

Il peut avoir de nombreux nids.

Il hiberne et parfois estive.

Dans la moitié des cas, il est tué par les pesticides ou la route.

Il est protégé en tant qu'espèce menacée."

 

"Si la femelle est dérangée dans son nid dans les cinqs jours qui suivent la mise bas, elle tue ses petits ou les abandonne."

 

Centres de sauvegarde de la faune sauvage habilités à soigner des hérissons : le santuaire des hérissons, 7 rue de la Noye 80440 Fouencamps tél : 03.22.09.21.23. www.herisson.eu

L'union française de sauvegarde de la faune sauvage www.chez.com/uncs 

 

Voilà ! J'espère que cet article vous aura sensibilisé sur le sort des hérissons. Si vous êtes emballé, je vous conseille l'achat de ce livre, dont je rappelle la référence : La nature vivante, les hérissons, de Maris-Sophie Germain, chez De Vecchi.

Et pour finir, voici quelques photos d'un hérisson dans le jardin de mon beau-père, dans le nord.  

 

herisson1.JPGherisson2.JPGherisson3.JPGherisson4.JPGherisson5.JPGherisson6.JPGherisson8.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans Jardin
commenter cet article

commentaires

Bea 14/06/2012 15:14

Bonjour Lina
j'en vois souvent écrasés au bord des routes, un réel danger pour eux et les gens ne font guère attention !
bonne fin de semaine à toi,
bisous

Lina Carmen 18/06/2012 23:24



Bonsoir Bea ! Pas étonnant que ce soir la première cause de mortalité chez le hérisson. Les gens s'en fichent complétement !


Bisous


Lina



helene 11/06/2012 11:03

Bonjour Lina,

je viens t'encourager pour ton coucours d'écriture, j'espère que tu auras le bonheur de gagner !

Gros bisous, Helene

Lina Carmen 14/06/2012 08:19



Merci beaucoup Helene !


C'est vrai que je suis bien concentrée sur l'écriture de ce roman tout en écrivant d'autres choses d'ailleurs, comme de petits textes. J'ai pris un bon rythme et j'arrive à écrire en moyenne 2
heures par toujours. Je pense donc pouvoir réussir à terminer "l'émeraude oubliée" avant le 31 août.


Bisous


Lina



.sandra 04/06/2012 16:46

Coucou Lina,

Nous avons aussi un hérisson qui aime squatter le jardin la nuit... il sert directement dans la gamelle du chien et repart sous le grillage, dans le champ, de l'autre côté (nous avons aussi
quantité d'oiseaux, lapins de garenne, lièvres, surmulots et autres rongeurs : toutes ces petites bêtes apprécient les haies qui clôturent notre jardin).

Bisous,

Sandra

Lina Carmen 14/06/2012 08:17



Salut Sandra ! C'est super tous ces petits animaux qui vous entourent ! Je n'en ai pas autant mais ça se construit tellement autour de chez moi ! et dire qu'avant, on était entourée de champ et
de vignes... je regrette ce temps là !


Bonne journée


Lina



helene 04/06/2012 16:01

Bonjour Lina,

merci pour cet article, j'ai eu la belle suprise il y a quelques années de voir une famille hérisson qui avait élu domicile dans mon jardin sous un vieux tas de branches, j'ai pris l'habitude de
les nourrir et chaque soir je pouvais les voir venir manger. Cela à durer quelques années puis j'ai déménagé sans oublier de dire aux nouveaux locataires de faire bien attention à la famille
hérisson. En Suisse nous avons des panneaux de signalisation qui nous rend attentif au fait qu'il peut y avoir des hérissons sur la route, j'ai plusieurs fois remis des hérissons dans la nature que
j'ai ramassé sur la route. Une petite bête merveilleuse.

Gros bisous, Helene

Lina Carmen 14/06/2012 08:15



Bonjour Helene ! ça ne m'étonne pas de toi ! ça me fait plaisir de savoir que d'autres se soucient de ce petit animal si indispensable à l'écosystème de nos régions. Si tout le monde pouvait
aider les hérissons à traverser, on pourrait à nous tous en sauver suffisamment pour qu'il ne soit plus un animal en voie de disparition !


Bonne journée


Lina



peggybk 03/06/2012 22:28

J'ai le plaisir de dire que ça fait 2 ou 3 ans qu'un hérisson squatte notre jardin

Lina Carmen 14/06/2012 08:11



J'ai vu les photos ! C'est chouette, moi je n'en ai toujours pas trouvé mais je crois quil y a trop de chiens dans le quartier qui aiment aboyer après tout ce qui bougent...