Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Lina Carmen
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman

Rechercher

Catégories

26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 11:45

Voici un article que j'ai copié sur la Newsletter de Kindle direct publishing. Encore un exemple d'auto-édition !

 

Votre Voix: Laurent Bettoni, auteur KDP

Laurent Bettoni partage son expérience avec KDP.

J'ai commencé à écrire dès que j'ai aimé lire Laurent Bettoni et que je me suis mis à lire vraiment, c'est-à-dire vers 7 ans. J'ai commencé par les standards (Alphonse Daudet, Marcel Pagnol, Jules Verne, Alexandre Dumas, Agatha Christie, Conan Doyle, Pierre Souvestre et Marcel Allain). Je dévorais les livres et j'ai rapidement compris que ma vie serait là, dans l'écriture, les mots, les histoires à inventer, à raconter et à partager. Paradoxalement, j'ai suivi des études scientifiques, mais j'ai écrit en parallèle mon premier roman à 17 ans, juste après mon bac et juste avant mon entrée à l'université.

Depuis, les projets s'accumulent, je ne peux pas tous les mener de front. C'est très frustrant. Mon seul et unique obstacle que j'ai rencontré, que je rencontre, et que je rencontrerai est le temps. Quel obstacle ! Celui-là, je ne le surmonterai jamais. Les journées ne contiennent que 24 heures. Ce n'est pas suffisant pour écrire tous les livres que j'ai en tête.

Mon premier roman, «Ma place au paradis», a été publié traditionnellement. J'ai publié trois romans, une nouvelle et deux récits jeunesse en auteur indépendant, car cela m'apporte une liberté que je ne trouve pas chez un éditeur. Liberté de ton dans mon style et de sujets pour mes histoires. Liberté de décider de tout, de la date de sortie de mon livre, de choisir ma couverture, de définir un prix attractif pour les lecteurs, qui ne se ruinent pas en achetant un ebook à 3,99 euros.

L'accessibilité de la lecture et de la culture pour le plus grand nombre me tient à coeur. La démocratisation de la culture rend une société qui la pratique plus grande, plus belle et plus forte. Plus ouverte sur le monde.

Paraîtront en 2013 une série littéraire intitulée «Les Costello» via un éditeur traditionnel, incluant plusieurs saisons si tout se passe bien, et un roman intitulé Arthus Bayard, premier tome d'une saga aussi publié via un éditeur traditionnel. Je ne suis donc pas en guerre contre l'édition traditionnelle.

De toutes celles sur lesquelles je suis présent, KDP est de loin la plateforme la plus conviviale et la plus simple d'utilisation. Il est également possible d'y modifier le prix de son livre pour mener une campagne de promotion si on le souhaite et l'auteur est payé tous les mois en préservant 70 % de ses royalties. En vendant un livre à 3,99 euros, je gagne plus que chez un éditeur traditionnel qui le vendrait à 20 euros mais qui ne me reverserait que 10 %. La cerise sur le gâteau, avec KDP, est la possibilité d'éditer son livre en papier également, grâce à CreateSpace. Très simple d'utilisation, avec une fabrication top qualité. Parole d'éditeur!


- Laurent Bettoni

Partager cet article

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans Autoédition
commenter cet article

commentaires