Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Lina Carmen
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman

Rechercher

Catégories

24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 21:26

Aujourd'hui, mes pas m'ont conduite  jusqu'à une grande enseigne d'articles culturels et de loisirs créatifs : Cultura. Oh surprise ! Que vois-je ? Ceci :

 

livreter.png

 

 

Il y a déjà presque un an, j'ai découvert Agnès Martin-Lugand sur facebook. Elle faisait la promotion de son livre numérique : "Les gens heureux lisent et boivent du café", publié en autoédition sur la plateforme d'Amazon. Séduite par le résumé, et désireuse d'acheter avant tout à des auteurs indépendants, j'ai acheté le livre numérique. Je n'ai pas regretté ! Je l'ai dévoré d'une traite. J'ai donc mis une excellente note, ainsi qu'un commentaire élogieux. J'ai ainsi vu ce roman se hisser dans le top 100 d'Amazon.

Aujourd'hui, j'ai eu l'agréable surprise de le voir en vente à Cultura. Les éditions Michel Lafon éditent la version papier. Je suis très heureuse pour Agnès Martin-Lugand, mais je me pose une ou deux questions.

Lorsque j'ai lu le livre numérique je l'ai trouvé très bien écrit, sans coquilles. Enfin, je n'en ai pas vu. Mais habituée à relire des manuscrits dans le but de les corriger, je détecte facilement les erreurs (j'en laisse quand même passer, je ne suis pas infaillible). Donc, je me demande ce qu'ont fait de plus les éditions Michel Lafon ? Ils n'ont pas eu besoin de faire une correction, Agnès s'en était déjà chagée. Ils n'ont pas non plus changé l'illustration de couverture, même la typographie est identique ! Ils ont juste rajouté le sigle de l'éditeur. Donc, concrètement, qu'ont-ils fait ? Vous allez me dire : "Ils ont payé l'impression papier et permis à l'auteur d'être vu en librairie." Il est vrai que les éditeurs possèdent un réseau de vente inaccessible aux auteurs indépendants. Tant mieux pour Agnès, car elle mérite d'être connue. Je me pose néanmoins une autre question : "Les éditions Michel Lafon, ont-ils offert un pourcentage plus élevé en faveur d'Agnès ?" Après tout, elle a fait presque tout le travail ! La relecture, la correction, l'illustration de couverture et la commercialisation ! N'oublions pas qu'Agnès ne s'est pas contentée de publier son livre numérique sur Amazon, elle a surtout fait sa promotion ! Elle a parlé de son roman sur facebook et autres réseaux sociaux, afin de se faire connaître. Ce ne sont donc que des bénéfices pour les éditions Michel Lafon. Enfin, tout est relatif. Je veux dire que c'est plus avantageux pour eux d'éditer un auteur qui a déjà fait ses preuves sur le net, que d'éditer un parfait inconnu qui leur envoie un manuscrit bourré de fautes.

Bien entendu, cela ne signifie pas que c'est une mauvaise chose. Bien au contraire ! J'espère seulement que les éditions Michel Lafon ont été juste avec Agnès et qu'ils lui ont offert un bon pourcentage sur les ventes. Je dirais même qu'elle mérite d'obtenir 50% des bénéfices des ventes ! Je sais que beaucoup ne seront pas d'accord avec moi, mais ne serait-ce pas plus équitable ?

En tout cas, je tiens à féliciter Agnès Martin-Lugand pour cette belle réussite. Je suis heureuse d'avoir été de ses premiers lecteurs. Je n'ai plus qu'une chose à ajouter : "Dis-nous Agnès, quand nous sors-tu un nouveau roman ?"

 

De Lina Carmen    

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans Autoédition
commenter cet article

commentaires