Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Lina Carmen
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman
  • Auteur avant tout pour la jeunesse, mon roman "L'émeraude oubliée : l'évasion", tome 1 sort en juin 2014, avec les éditions La Bourdonnaye. Les deux autres tomes suivront fin 2014 et en 2015. J'écris aussi pour les adultes avec deux autres roman

Rechercher

Catégories

20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 09:24

fantastique15Le vent s'engouffrait dans les frondaisons, faisant tressaillir les branchages. Les feuilles se soulevaient sous le souffle chaud, vibraient violemment. Le bois craquait à chaque bourrasque, les brindilles s'envolaient brusquement.

Un gros chêne généreux résistait au souffle écrasant. Sous chaque bourrasque, il grésillait de tout son bois, acceptant humblement les coups violents. Le vent, tel un chirurgien, coupait dans la chair végétale du centenaire. Avec précision et rapidité, il égalisait le visage vert de l'homme de bois. Cassant une branche par-ci, une autre par-là, il modelait à son bon plaisir des joues larmoyantes. D'un souffle puissant, il élaguait le superflu, éliminant ces rides viellissantes. Il s'attarda pendant deux longs jours, insatisfait. Il coupait, tranchait, épargnait, recollait, espérant atteindre cette perfection esthétique qu'il chérissait tant.

Fatigué, il s'essoufla. Ses coups s'amoindrient, sa précision s'étiola. Il finit par abandonner. Avec douceur, il s'effaça, s'éloigna et admira son oeuvre. Un chêne dépouillé et clairsemé apparut. Le vent sourit de ce sourire triste d'un travail déjà achevé. Ses bras tempétueux avaient modelés un homme-bois érodé par son souffle destructeur.

Abimé mais droit, le chêne se dressait, plus fort que jamais.

 

De Lina Carmen

Partager cet article

Repost 0
Published by Lina Carmen - dans Texte
commenter cet article

commentaires